Les animaux de compagnie pour traiter la démence des vieillards

Une patiente de démence passe une journée avec ses conseillers dans une ferme d’Alpaca comme une sorte de traitement (Getty Images)

Les scientifiques espèrent que les animaux de compagnie tels que les lapins, les poulets et les chiens aideront à traiter la démence et l’isolement pour les personnes âgées.

La Stephen City Farm est l’une des nombreuses organisations, dans l’est de Londres, qui ont commencé à livrer des animaux de compagnie aux patients hospitalisés ou qui vivent dans les maisons de soins infirmiers ou ceux qu’ils sont traités chez eux dans leurs maisons.

Ils estiment que l’adoption et l’intégration des personnes âgées avec des animaux de compagnie, les aideront à encourager leur bonne humeur et leur confiance en soi et de mettre fin à leur isolement.

Comme composante du projet « Contes de fées », la ferme gère également un club social pour les personnes qui ont plus de 65 ans où elles peuvent nourrir et s’occuper des animaux.

Environ 850 000 Britanniques souffrent de démence, et l’année dernière, l’union de gouvernement local a déclaré que la solitude chez les personnes qui ont plus de 65 ans devrait être traitée comme un problème de santé publique majeur.  La fondation « Charity Age UK » confirme que la solitude « détruit la vie » de plus d’un million de personnes vieillards en Grande-Bretagne.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *